Plan rapproché d'un œil entouré d'un rond de HUD

PRK et TransPRK

PRK (Photorefractive Keratectomy)

Le PRK est une technique qui utilise un laser Excimer pour éliminer la couche superficielle de la cornée, appelée l’épithélium. Il est fréquemment recommandé pour les patients présentant de faibles degrés d’erreur de réfraction et pour ceux chez qui le LASIK n’est pas approprié.

Dans le cadre du PRK, le chirurgien retire manuellement l’épithélium, ce qui expose le tissu cornéen sous-jacent. Par la suite, le laser Excimer Schwind AMARIS 750S intervient avec précision pour remodeler la surface de la cornée, afin d’assurer un traitement rapide et précis.

Contrairement au LASIK, le chirurgien n’ajoute aucun volet. Il place plutôt une lentille cornéenne pansement sur l’œil pour faciliter la cicatrisation de l’épithélium. Généralement, le chirurgien retire la lentille cornéenne lors du rendez-vous postopératoire après 4-5 jours. La récupération visuelle après un PRK est habituellement plus lente que d’autres procédures réfractives comme le LASIK ou la lentille phake. Néanmoins, la plupart des patients sont en mesure de reprendre leurs activités normales dans les 5-10 jours.

Bien que la procédure soit rapide et indolore, les personnes subissant un PRK peuvent tout de même ressentir un certain inconfort au cours des trois premiers jours suivant l’intervention. Cet inconfort est généralement géré à l’aide d’analgésiques courants.

TransPRK (Trans Epithelial Photorefractive Keratectomy)

Le TransPRK est une procédure non-invasive, sans lame, qui n’implique aucun contact avec la cornée. Il ressemble au PRK traditionnel, mais exclut l’étape manuelle de retrait de l’épithélium cornéen. Au lieu de cela, un laser est utilisé pour retirer l’épithélium et remodeler la cornée en une seule étape, réduisant ainsi les risques de complications.

La plate-forme Schwind Amaris 750S est la seule à offrir ce type de traitement. Le laser à tir rapide émet 750 impulsions d’énergie laser par seconde. Ainsi, tout en suivant les mouvements oculaires éventuels pendant la procédure, il assure un traitement rapide et précis.

Après l’intervention, le patient doit porter une lentille cornéenne thérapeutique (qui sert de pansement) pendant environ quatre jours pour atténuer l’inconfort postopératoire.

Au cours des 3 à 4 premiers jours, le patient peut ressentir de la douleur, de l’inconfort, des larmoiements et des picotements. Des analgésiques en gouttes sont efficaces pour soulager ces symptômes. Des gouttes ophtalmiques prescrites doivent être appliquées pendant trois semaines. La vision peut varier au cours des premiers jours jusqu’à la stabilisation complète (en moyenne trois mois après la chirurgie). L’acuité visuelle peut être difficile pendant la première semaine. On recommande une convalescence d’au moins sept jours en fonction du type d’emploi.

Anomalies et maladies de l’œil traitables

Guide du patient

Photo pour la prise de RDV

Obtenez un 
rendez-vous

La Clinique ChirurgiVision collabore avec plus d’une centaine d’optométristes partenaires à travers le Québec! Prenez un rendez-vous avec notre équipe d’experts en chirurgie réfractive et phacoréfractive. Faites de vos yeux votre priorité! Consultez la liste des optométristes de votre région ou contactez-nous dès aujourd’hui!